L’Agence pour le Commerce extérieur a été créée par l'Accord de Coopération du 24 mai 2002 conclu entre l’Autorité fédérale et les Régions (Moniteur Belge du 20.12.2002). L’Agence pour le Commerce extérieur est administrée par un Conseil d’Administration dont le Président d’honneur est Sa Majesté le Roi.

L’Agence est au service de ses partenaires: les trois institutions régionales en charge du commerce extérieur et le Service Public Fédéral des Affaires Etrangères. L’Agence offre de ce fait un  forum où se rencontrent les compétences fédérales en matière de politique internationale et les compétences régionales en matière de commerce international.

Mission Statement

L'Agence pour le Commerce extérieur apporte son soutien aux trois Régions et à l'Autorité fédérale dans la promotion du commerce extérieur.

En vertu de l'article 3 de l'Accord de Coopération du 24 mai 2002 entre l'Autorité fédérale et les Régions, l'Agence est compétente pour:

  • décider et organiser des missions commerciales conjointes à l'initiative d'une ou plusieurs Régions ou sur demande de l'Autorité fédérale;
  • organiser, développer et diffuser de  l'information, des études et de la documentation sur les marchés extérieurs à l'attention des services régionaux chargés du commerce extérieur conformément à l'annexe 1;
  • les tâches d'intérêt commun décidées à l'unanimité par le Conseil d'Administration. En décembre 2014 le Conseil a ainsi décidé que l’ACE contribuera dès 2015 à l’organisation logistique et au volet économique de deux Visites d’État des Souverains belges à l’étranger par an.

Premier axe

Un premier axe concerne l'organisation de deux missions économiques par an. Ces initiatives se déroulent en collaboration étroite avec l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers (AWEX), hub.brussels et Flanders Investment & Trade (FIT). Le SPF Affaires étrangères, en charge des aspects politiques et protocolaires des programmes participe également à cette organisation.
Des sociétés actives dans les secteurs les plus divers prennent part à ces missions, lesquelles mettent l'accent principalement sur des pays et des régions en forte croissance. Les délégués des sociétés belges ont l'occasion de nouer des contacts de haut niveau à l'étranger avec des acteurs industriels, des organisations et des instances gouvernementales.

Second axe

Un second axe concerne le développement et la diffusion de l'information relative aux marchés étrangers. Concrètement, l'ACE tient à la disposition des intéressés un fichier des exportateurs mis à jour en permanence. Le service Overseas Bussiness Opportunities Centre diffuse trois types d'avis commerciaux: des propositions d'affaires, des adjudications publiques et des projets internationaux. Il fournit également des guides de procédure, des cahiers de charge à prix coûtant, des abonnements statistiques personnalisés concernant les marchés étrangers, des newsflashes avec les dernières informations économiques et réglementaires et organise des séminaires portant sur les opportunités d’affaires à l’international pour les entreprises belges.
À dater du 1er avril 2015, un nouveau package dénommé Trade4U a en outre été lancé afin de permettre aux entreprises de recevoir des opportunités d’affaires personnalisées via une app.
L'Agence propose également des études économiques, des études pays ainsi que des notes statistiques concernant les marchés étrangers. Enfin, des avis peuvent être donnés en matière de législation et de réglementation commerciales étrangères.

Stratégie et objectifs

Le principal objectif de l’Agence pour 2022 est de pouvoir cette fois mener à bien les missions princières reportées, ainsi que les Visites d’Etat figurant à l’agenda en 2022. Les reports successifs ont conduit à une reprogrammation très concentrée au premier semestre : la Visite d’Etat en Grèce qui aura lieu du 2 au 4 mai sera suivie immédiatement pas la mission princière au Royaume-Uni du 9 au 12 mai, puis la mission princière aux Etats-Unis du 4 au 12 juin 2022. Cet enchaînement très rapide implique que l’équipe de l’Agence va être fortement sollicitée sur une courte période. Vu la petite taille de l’équipe, un appel en renfort a dû être fait auprès de collègues externes au service. La Visite d’Etat en Grèce sera un défi à elle seule, vu qu’elle devra être organisée en 3 mois au lieu des 9 mois habituels. Les missions princières suscitent un grand engouement de la part des entreprises, avec plus de 400 participants pour le Royaume-Uni, et plus de 500 pour les Etats-Unis.

Le rythme du second semestre sera un peu moins effréné avec une Visite d’Etat en Lituanie du 24 au 26 octobre, et une mission princière au Japon du 5 au 9 décembre pour finir l’année en beauté.

Simultanément, le service Etudes réalisera deux nouvelles publications sectorielles : « Belgian entertainment technologies » et une seconde sur un thème à définir. L’étude relative à l’utilisation des Accords de Libre Echange fera l’objet de nouveaux développements dont un ‘paper’ distinct consacré au rôle des ‘Logistics Service Providers’.

2022 verra aussi le lancement de la nouvelle application mobile dédiée aux Visites d’Etat. Cette application sera développée grâce aux fonds libérés dans le cadre du plan de relance et résilience européen. L’application sera mise en service lors de la Visite d’Etat en Grèce au mois de mai.

Toujours grâce aux fonds européens, on réinvestira dans la plateforme Synergy, support vital en vue de l’organisation des Visites d’Etat et missions princières, afin de développer de nouvelles fonctionnalités et de réaliser l’indispensable migration vers Sharepoint 2019.

La base de données des exportateurs belges continuera à être affinée et améliorée. L’équipe Trade4U recherchera auprès de diverses sources de par le monde des opportunités d’affaires internationales ciblées destinées aux entreprises belges.

2022 s’annonce donc comme une année bien remplie, et l’équipe de l’Agence a hâte de relever les défis.

Source: Rapport d'activités 2021, Agence pour le Commerce extérieur
Date de publication: mai 2022

Rapport d'activité

Dotations Agence pour le Commerce extérieur ­ (2021 - 2022)

Le financement de l’Agence est assuré par une dotation fédérale indexée et par des contributions des Régions sur la base de la clef de répartition en matière d’impôt sur les personnes physiques.

Les rentrées au budget 2021 se sont élevées à 4.214.000 € :

Tableau des dotations 2021


Pour 2022, les revenus provenant des entités fédérale et régionales s’élèvent à 4.353.465 € :

Tableau dotatations 2022

 

Création

La compétence "Commerce extérieur" a connu en Belgique au cours des dernières décennies plusieurs phases de régionalisation. Jusqu'en 1990, l'Office belge du Commerce extérieur (OBCE) était la plus importante institution de promotion du commerce extérieur. En 1990, une agence wallonne a été créée l'Agence wallonne à l'Exportation & aux Investissements étrangers, en 1991, l'équivalent flamand est institué Flanders Investment & Trade ainsi que Bruxelles Invest & Export, désormais hub.brussels. L'Accord de Coopération du 24 mai 2002 entre l'Autorité fédérale et les Régions a jeté les bases de la création de l'Agence pour le Commerce extérieur.

Photo de groupe ACE collègues
 © BelgaImage / Laurie Dieffembacq



APERÇU DE 15 ANS
D'AGENCE POUR LE COMMERCE EXTÉRIEUR

Overview of 15 years Belgian Foreign Trade Agency

Remote video URL

On December 18th 2018 we celebrated the 15th anniversary of the Belgian Foreign Trade Agency in presence of His Majesty the King, Honorary President of the Agency, and Her Royal Highness Princess Astrid, Representative of His Majesty the King.